Comment les sites de rencontres nous rendent accros

Homme addict aux sites de rencontres

Je retrouve mon mec sur un site de rencontre 🤮🍆

Voici le type de personnalité le plus accros aux sites de rencontre Par Jeanne Travers le 23 août à Selon une récente étude, il existe une forme de dépendance aux applications de rencontre. Les scientifiques ont déterminé les personnalités les plus à même d'y devenir accro.

homme addict aux sites de rencontres femme cherche le homme

Lire la vidéo Lire le contenu de l'article C'est le discours tenu par beaucoup de célibataires : à notre époque, rencontrer quelqu'un, c'est difficile. Pour beaucoup, cela passe par les applications de rencontre qui font désormais légion.

homme addict aux sites de rencontres femme seul rencontre

C'est ce que révèle une récente étudedans laquelle les scientifiques ont aussi déterminé le profil des personnes qui sont les plus susceptibles d'y être accro. Selon les chercheurs, il existe en effet certains traits de personnalité qui sont plus souvent rencontrés chez les personnes addicts aux applications de rencontre.

homme addict aux sites de rencontres site de rencontre gendarme celibataire

Quand "swiper" rime avec solitude et anxiété sociale Ainsi, d'après les scientifiques, celles et ceux qui font preuve d'une combinaison de solitude et d'anxiété sociale sont concerné. Elles ne peuvent pas s'arrêter de swiper", constatent les chercheurs. D'après eux, ces profils se rassemblent sur le fait de se sentir plus en confiance en se sociabilisant via les applications de rencontre plutôt qu'en personne.

Plus 0 Tinder, Meetic, Badoo, Adopteunmec: des sites de rencontres, il y en à la pelle. Avant on rencontrait dehors, en boite de nuit, au travail. Le lieu de travail reste le premier endroit où les couples se forment", explique Julie du Chemin, fondatrice de l'Académie des Arts de l'amour. De nombreuses personnes fantasment de trouver un jour le jackpot amoureux: les sites de rencontres apparaissent donc comme "le début de l'histoire, un prétexte à la rencontre" où tout devient plus facile. On va peut-être rougir ou ne pas trouver les mots, se sentir mal à l'aise et le montrer inconsciemment.

Mais la seule anxiété homme addict aux sites de rencontres suffit pas pour développer une dépendance : elle doit aussi s'accompagner d'un sentiment de solitude.

Selon les chercheurs, comme dans toute addictionla première étape est de reconnaître que l'on est accro.

Share0 Introduction Les applications et sites de rencontres se sont démultipliés ces dernières années, faisant naître de nouveaux troubles du comportement. En effet, on pourrait penser que les addictions ne sont réservées qu'aux drogues, aux jeux d'argent ou vidéos, par exemple.

Il n'est pas nécessaire d'arrêter immédiatement les sites et applications de rencontre, mais il faut d'abord reconnaître qu'on se sent seul.