Rencontre Canada Québec Bas-Saint-Laurent

Site de rencontre bas saint laurent, État de la situation | Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent

Étymologie et toponymie[ modifier modifier le code ] Le régionyme tire son nom du fleuve Saint-Laurentqui joue un rôle central dans l'histoire du Québec et qui forme la limite nord de la région. D'origine hagiotoponymiqueil tient son spécifique [pas site de rencontre bas saint laurent de Jacques Cartierqui a nommé une baie, la baye sainct Laurens, le 10 aoûtjour de la fête de Laurent de Rome dans le martyrologe chrétien.

femme de mostaganem cherche mariage

Repris pour désigner le fleuve dans des traductions espagnole et italienne de la Narration de l'explorateur malouin [1] aurait été consacré à travers le monde par la mappemonde de du cartographe Gérard Mercatorselon l'historien Marcel Trudel [2]. Joseph-Charles Taché.

  • Rencontre des célibataires à Bas-St-Laurent - Rencontres gratuites pour célibataires
  • État de la situation | Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent
  • Bas-Saint-Laurent | Cégeps du Québec
  • Agence de rencontre bas-saint-laurent – Alice and Ann

L'appellation « Bas-Saint-Laurent » viendra toutefois beaucoup plus tard. La première mention de Bas-Saint-Laurent est attribuée à un rapport du député et écrivain rimouskois Joseph-Charles Tachéqui utilisait l'expression dès pour désigner les «deux rives du Bas-Saint-Laurent à l'exception du district de Gaspé ». Les auteurs notent toutefois que Taché préfère généralement utiliser des références plus précises et connues, comme les comtés de Montmorency et de Rimouski [3]. Bien que le régionyme figure sur une carte de de Stanislas Drapeaule nom tarde à s'imposer ; on lui préfère souvent l'expression « le Bas du Fleuve » [4].

Avec le peuplement des vallées du Témiscouata et de la Matapédiale régionyme s'impose entre etalors que plusieurs entreprises et organismes implantés dans la région délimitée par le diocèse catholique de Rimouski et le grand Rivière-du-Loup l'adoptent, à l'instar de la Compagnie de transport du Bas St-Laurent, de la Compagnie de Pouvoir du Bas-Saint-Laurent ou encore du journal l'Écho du Bas St-Laurent [5].

Après une éclipse de deux décennies, où l'État tente de gommer les différences régionales en mettant en place les structures administratives communes à l'Est du Québecle début des années marque un retour du balancier [6]. La création des municipalités régionales de comté et la scission, ende la grande région Bas-Saint-Laurent- Gaspésie en deux territoires [4] respectera davantage les traditions culturelles des deux régions [6].

L'évolution de la toponymie de la région découle des différentes étapes de son développement : peuplement amérindien initial ; peuplement progressif par des colons francophones à partir de la fin du XVIIIe et principalement de la première moitié du XIXe siècle ; petite présence écossaise à partir des années ; activité économique tournée site de rencontre bas saint laurent l'agriculture et l'exploitation des ressources aquatiques et forestières ; renforcement économique des pôles principaux et déclin de certaines communautés à l'intérieur des terres [7].

femme divorcé cherche

La carte du monde de de Gérard Mercator. Situation et divisions politiques[ modifier modifier le code ] Le Bas-Saint-Laurent est une région de l'Est du Québec, bordée au nord par le fleuve Saint-Laurentau sud par le Nouveau-Brunswick et l' État du Maineà l'est par la Gaspésie et à l'ouest par la Côte-du-Sud [8].

La région est composée de huit municipalités régionales de comté MRCqui regroupent municipalités [9]. Les aires boisées et l'eau dominent l'utilisation des sols au Bas-Saint-Laurent.

Formulaire de recherche

La région compte 10 km2 de forêts mixtes4 km2 de forêts de conifères et de 6 km2 d'eau. Les terres humides ne représentent que 54 km2.

Géologies[ modifier modifier le code ] Bien qu'on note une zone isolée de roches d'origine cambrienne ou précambrienne dans un rencontre homme libreville isolé des monts Chic-Chocsla région appartient généralement à la province géologique des Appalachesqui s'étend sur une bande de 3 kmentre l' Alabama à Terre-Neuve.

Les traces de deux épisodes d' orogenèseles orogenèses taconienne et acadienneont façonné le territoire [11].

sites de rencontres hommes riches

Dans le premier épisode, l'enfoncement de la croûte océanique crée une chaine volcanique dans l' Océan Iapétusau large de Laurentia à l'époque cambrienne. Le magma remonté à la surface de l'océan se mêle aux sédiments liés à l'érosion de la masse continentale et l'arc volcanique insulaire se rapproche graduellement du continent en raison d'un mouvement de subduction.

La collision survient il y a millions d'années formant une site de rencontre bas saint laurent de montagnes immatures, les montagnes taconiennes, dont la nappe allochtone recouvre une partie de la plate-forme du Saint-Laurent [12]. Cette première zone, qui longe aujourd'hui le fleuve, site de rencontre bas saint laurent connue sous le nom de zone de Humber. D'origine ordoviciennece socle rocheux se compose principalement d'un assemblage de roches sédimentaires : grèsmudrocks et conglomérats [11].

Au sud de cette zone, la ceinture de Gaspé est le vestige d'un second processus de formation de montagnes, survenu à l'ère siluro - dévonienne. Il y a environ millions d'années, les montagnes taconiennes s'érodent, créant des sédiments qui sont déposés à faible profondeur.

Le rapprochement du continent Laurentia et du microcontinent Avalonia déforme et soulève les dépôts de sédiments et les roches d'origine volcanique pour créer une seconde chaîne de montagnes, la chaîne acadienne, qui se superpose à la chaîne taconienne [12].

Article détaillé : Zone sismique de Charlevoix-Kamouraska. L'estuaire du Saint-Laurent, au large du Bas-Saint-Laurent en face de la région de Charlevoixest l'une des zones sismiques les plus actives de l'Est du Canada. Cinq tremblements de terre de magnitude supérieure à 6 s'y sont produits au cours de la période historique : en févrierdécembreoctobreoctobre et en février [13]. La distribution des séismes historiques et récents indique une concentration dans l'estuaire, à la hauteur de La Malbaie et de Rivière-du-Loup [14].

Hommes et femmes célibataires de Bas-St-Laurent qui souhaitent faire des rencontres

Des levés de terrain et un réseau de sismographes installé dans les années ont permis de circonscrire la zone active dans un périmètre de 30 km par 85 km le long du Saint-Laurent, qui inclut les villes de Baie-Saint-PaulLa Malbaie et La Pocatière. Les données sismiques indiquent qu'un tremblement de terre se produit à toutes les 36 heures en moyenne dans la zone de Charlevoix-Kamouraska.

Ils sont concentrés dans le socle précambrien sous la ligne de Logan et les Appalachesà des profondeurs variant entre la surface et 30 km [14]. Une autre zone sismique est située dans le golfe du Saint-Laurentdans un triangle formé par les villes de Matanede Baie-Comeau et de Sept-Îles. La zone sismique du Bas-Saint-Laurent est moins active que celle en amont — une soixantaine de séismes s'y produisent chaque année — et n'a pas connu de séisme destructeur au cours de la période historique.

On rapporte toutefois un événement de magnitude 5.

Top 5 des activités régionales

Relief[ modifier modifier le code ] Le relief bas-laurentien comporte deux éléments principaux : les plateaux des Appalachesappelés monts Notre-Dameet les basses terres qui occupent une étroite bande le long du littoral du fleuve Saint-Laurent.

Ces deux entités sont reliées par une zone intermédiaire de contreforts. Il s'agit d'une succession de replats séparés par des ressauts qui finissent par se fondre aux plateaux. Les monts Notre-Dame sont une série d'ondulations de à m, qui progressent d'est en ouest [16]. Les ondulations sont parfois interrompues par des vallées, comme celles du Témiscouata et de la Matapédia [17].

georges gurdjieff rencontres avec des hommes remarquables

Ces deux vallées parallèles constituent des voies de passage vers les provinces maritimesle Maine et la baie des Chaleurs [11]. Les collines dominant le paysage du littoral à Saint-André-de-Kamouraska.

Menu de navigation

La bande littorale, d'une longueur de km [18]est constituée de terres riveraines qui ont des altitudes de 0 à m. Profonde de 5 km dans la partie ouest du territoire, la zone littorale atteint 25 km dans le secteur de Rimouski et se rétrécit en allant vers la limite orientale de la région [17].

  • Rencontre Canada Québec Bas-Saint-Laurent Gratuit - marcabel.fr
  • Bas-Saint-Laurent — Wikipédia
  • Bas-Saint-Laurent - Quoi faire : Activités, attractions, festivals et événements
  • Annonces Rencontre Bas-Saint-Laurent - AnnonceXtra Quйbec

Cette zone disparaît complètement entre les municipalités de Sainte-Félicité et Grosses-Roches [16]. Dans la partie occidentale du territoire, la plaine littorale est interrompue par des monadnocksdes crêtes rocheuses pouvant atteindre mtypiques des paysages de la zone côtière bas-laurentienne [17]. Au Quaternairela région est marquée de l'empreinte des glaciations et du recul des glaces. La glaciation du Wisconsin provoque site de rencontre femme africaine en belgique affaissement de l'écorce terrestre qui atteint au moins m dans la région de Rimouski.

Vous êtes ici

La déglaciation, qui survient progressivement à partir de 18 BP ouvre un bras de mer dans la vallée du Saint-Laurent, isolant le glacier qui recouvre le Site de rencontre bas saint laurent de celui de la Côte-Nord.

Le relèvement isostatique crée une mer intérieure, la mer de Goldthwaitqui pénètre l'intérieur des terres et inonde le littoral jusqu'à une altitude de m [19].

Le retrait de la mer de Goldthwait se fait en étapes. Depuis environ 2 ans [note 2]le retrait des eaux laisse apparaître un chapelet de bandes étroites de terres émergées près du littoral entre Rivière-du-Loup et Rimouskiqui sont aujourd'hui connues sous les noms de l' île aux Lièvresl' île Vertel' île aux Basquesl' île du Bic et l' île Saint-Barnabé [20].

Hydrographie[ modifier modifier le code ] La rivière Matapédia à Causapscal. L' estuaire du fleuve Saint-Laurentqui occupe la partie nord de la région, a joué un rôle central dans le développement du Bas-Saint-Laurent.

routier cherche femme

Aux fins d'analyse, on le divise en deux régions, séparées à la hauteur de Cacouna : à l'ouest, on parle du moyen estuaire tandis qu'à l'est, on le désigne comme l'estuaire maritime ou site de rencontre bas saint laurent bas estuaire [21]. Elle comporte deux régions hydrographiques ; la première région regroupe les cours d'eau qui se déversent dans l'estuaire du Saint-Laurent et la région de la baie des Chaleurs et de Percédont les cours d'eau se déversent vers le Nouveau-Brunswick et l' État du Maine au sud.

Les limites de ces régions ont influencé le découpage administratif du territoire en fixant certaines limites des municipalités régionales de comté [22].

  1. Cherche femme de chambre geneve
  2. Avec des rencontres gratuites avec la mi-mars portant sur badoo, camps de.
  3. Rencontre africaine pessac
  4. Site de rencontre armenien
  5. Rencontre toutou

Les plus grands bassins versants de la région se trouvent dans la partie sud du territoire. Il s'agit des bassins des rivières Matapédia 3 km2 et Madawaska 2 km2. Au troisième rang, le bassin de la rivière Cascapédiadont la moitié du bassin de 1 km2 se situe dans les limites de la région administrative. Parmi les rivières se jetant dans le Saint-Laurent, notons les rivières Mitis 1 km2Matane 1 km2Rimouski 1 km2du Loup 1 km2 et des Trois-Pistoles km2 [22].

Les deux plus grands lacs de la région, les lacs Témiscouata 66,82 km2 et Matapédia 38,07 km2ont donné lieu à un établissement humain d'envergure sur leurs rives, le long des routes qui traversent les vallées [23].