Les résident·e·s

Sites de rencontres culturelles

Mais comment comprendre ce nouveau concept, sans s'appuyer sur ce qu'on connaît déjà?

sites de rencontres culturelles

Avec sites de rencontres culturelles système de swipe, Muzing rappelle forcément la star des applis de rencontres. D'abord, on glisse le doigt à gauche ou à droite pour choisir les expositions et les musées qu'on veut visiter, ainsi que les bars et restaurants d'institutions culturelles qui nous intriguent, et ensuite l'algorithme nous propose des personnes avec qui y aller.

sites de rencontres culturelles

Capture d'écran de l'appli Muzing. Muzing n'est pour le moment disponible que sur iOS Apple : « Ce n'est qu'après une levée de fonds que nous pourrons terminer le développement pour Android », explique Timothy Heckscher, petit-fils du conseiller culturel du président Kennedy August Heckscher et membre du conseil d'administration du musée Heckscher près de New York.

sites de rencontres culturelles

D'autres projets en ce sens ont vu le jour dans le monde, par exemple la plateforme MuseumKaart aux Pays-Bas, mais Muzing semble être aujourd'hui le plus avancé. Aurélie Hayot et Timothy Heckscher.

Rencontrer celibataire - TOUT les sites de Rencontre inscription GRATUITE !!

Le but : rester différent des autres acteurs du secteur. Les musées comme partenaires L'équipe espère réussir un premier tour de table auprès des investisseurs avant mars Ensuite, Muzing devra relever le défi de toute start-up : trouver un modèle économique.

sites de rencontres culturelles

En clair, il faut d'abord séduire un maximum d'utilisateurs pour former une communauté sur laquelle la rentabilité pourra, si tout se déroule bien, se construire. Pour générer des revenus, le couple envisage à terme de facturer aux sites de rencontres culturelles certaines fonctionnalités supplémentaires, par exemple le fait de pouvoir se localiser ailleurs en prévision d'un voyage.

sites de rencontres culturelles

Autre piste, celle de contrats avec les institutions culturelles : « Les données sont très importantes pour les musées, ils sont très preneurs des statistiques que nous avons déjà et de celles que nous générerons à propos de leurs publics, car ils ont un besoin crucial de fidéliser leurs visiteurs, de faire revenir les gens dans leur musée », explique Timothy Heckscher.